13 Mar

Tenues légères, maillots de bain…et couches lavables!

Et oui! C’est la relâche. J’ai envie de voyager en famille, avoir un peu de soleil et de bon temps. Nous allons donc en Floride. J’apporte l’essentiel : tenues légères, maillots de bain…et couches lavables. ‘Quoi?! T’es folle?’ ; ‘Oh! Mais comment tu vas faire?’ ; ‘Ah ouais?, mais c’est impossible’. Parfois, on me faisait des grands yeux, sans commentaires. J’avais l’impression d’annoncer que j’allais faire les 12 travaux d’Hercule en une semaine. Euh…non, je vais en voyage au soleil et j’apporte les couches de mon fils. That’s it. Rien de plus naturel.

IMG_5442

J’utilise des couches lavables afin de préserver la santé de mon fils et  de l’environnement.

J’utilise des couches lavables afin de préserver la santé de mon fils et de l’environnement. Cette façon de penser ne disparaît pas à cause des vacances. Je trouve qu’il y a un peu d’hypocrisie et de pensée magique à penser que ‘les voyages ne comptent pas’. Utiliser les couches jetables en voyage, c’est polluer chez les autres. Pensez-y.

Plusieurs adeptes de couches lavables abandonnent trop facilement l’idée dès qu’ils sont en voyage. Mais pourquoi? Il faut au moins essayer, non? C’est trop compliqué vous dites? Et bien non. Apporter des couches lavables en voyage est beaucoup plus facile que vous le pensez, croyez‑moi. Je l’ai fait et j’ai survécu. Lol! D’ailleurs, il s’agissait d’un des voyages les plus relaxants que j’ai eu à effectuer depuis longtemps. C’est avec plaisir que je partage mon expérience avec vous.

  • Les bagages
Floride mars 2015 033

Une quinzaine de couches, avec les débarbouillettes de tissu. Il n’y aura pas de mélange avec le reste de mes affaires grâce à ce sac transparent.

Je n’avais pas grand-chose à apporter puisque je m’en allais dans en endroit chaud. Quelques habits légers suffisaient. J’ai apporté mes couches préférées dans un sac transparent que j’ai inséré dans ma valise. Florida, here we come!

  • Dans l’avion

Le vol était d’environ 4-5 heures de temps. Il y avait une table à langer dans les toilettes de l’avion. J’en étais tellement surprise que j’ai oublié de prendre une photo. Grr! J’ai donc changé la couche quelques minutes avant l’atterrissage. En passant, les autres avions que nous avons pris n’avaient pas de table à langer. J’ai quand même pu changer la couche sans problèmes.

Floride mars 2015 039

Petite anecdote. Lorsque l’hôtesse de l’air me voit me diriger vers les toilettes, elle m’arrête et dit (traduction libre) : ‘Ne jette pas la couche et les lingettes dans le bol ou la poubelle des toilettes. Tiens, mets tes déchets dans ce sac plastique, je vais m’occuper de la jeter à l’arrivée.’ Je lui réponds simplement que j’utilise des couches et lingettes de tissu et que je ne jette rien dans les toilettes, enfin presque (I flush the poop, like everyone else does). J’ai déjà mon sac de tissu dans lequel je garde ma couche sale. Il se ferme avec une fermeture éclair. Zéro déchet, zéro odeur. Et pour elle, zéro sac de plastique contenant une couche jetable puante remplie de caca. Je pouvais lire le soulagement sur le large sourire qu’elle m’a rendu. Je viens de faire une heureuse. Mes vacances commencent bien! J’ai donc changé la couche, comme n’importe où: 1,2,3, hop! C’était fini.

  • À l’hôtel

Arrivée à l’hôtel, je prends quelques minutes pour ranger mes affaires dans la chambre.

IMG_5384

Comme à la maison, je gardais les couches souillées dans un grand sac à couche ou panier à linge, en attendant le lavage.

Floride mars 2015 082

Les valises sont défaites, allons-nous promener en couche lavable!

  • Au bord de l’eau

Que ce soit à la piscine ou à la plage, nous sommes aux couches lavables. Évidemment, j’avais apporté un maillot de bain à mon fils. Mais qui a dit que les bébés ne pouvaient pas eux-aussi frimer à la plage?

IMG_5488

Sa couche-maillot de Lange Bleu lui va comme un gant

IMG_5481

Une de mes préférées! Contemplation de l’immense océan en Charlie Banana

Autre anecdote : Sur la plage, j’ai vu une autre femme changer la couche (jetable) de son enfant. N’ayant pas de poubelles proches, elle a gardé la couche souillée dans son sac. Hmm, intéressant!

  • ‘The’ lavage

J’ai décidé de laver toutes les couches en même temps dans le bain après quelques jours. Je frottais grossièrement les couchesFloride mars 2015 067 les plus sales avec du savon. Je les ai toutes rincées d’un coup et hop dans un sac. Direction, le soleil. Un bon truc : laisser sécher dans la chambre avec l’air climatisé pendant la nuit. L’air climatisé assèche l’air à merveille. J’avais des couches toutes propres et sèches le lendemain.

J’avoue que le soir même, je me suis rendue compte qu’il y avait une superbe buanderie à deux pas de l’hôtel, sur mon chemin vers la plage. L’extérieur est aménagé de tables et chaises au soleil pour relaxer et s’abreuver pendant qu’on attend notre lessive. Avoir su!

  • Retour à la maison

Toutes les couches, propres ou sales ont été rangées dans le sac transparent que j’avais utilisé au départ. Elles ne se mélangent donc pas avec le reste du contenu de ma valise. Évidemment, j’ai gardé quelques couches dans le sac à couches pour le trajet du retour.

Dès mon retour à la maison, je les ai toutes mises dans la laveuse et voilà! La routine de lavage Katchoo continue. Vive les vacances!

  • Trucs & astuces

J’ai noté plusieurs trucs et astuces pour les lavables en voyage. Soyez à l’affût, ce sera pour un prochain blogue…

Merci à www.langebleu.org et www.charliebanana.com !